Image: Gino J. D’Angelo, et al/ University of Georgia

Un chasseur de champignons du Minnesota est tombé sur une découverte assez rare: un faon à deux têtes mort-né.





C’est une première - avant cela, le seul cas connu de faons conjoints avait été observé in utero (dans le ventre de la mère).

«C’est incroyable et extrêmement rare», déclare Gino D’Angelo, scientifique de l’Université de Géorgie dit dans un communiqué . «Nous ne pouvons même pas en estimer la rareté. Sur les dizaines de millions de faons nés chaque année aux États-Unis, il y a probablement des anomalies qui se produisent dans la nature que nous ne connaissons même pas. '