Carolina-chiens-Photo-par-Noloha

Chiens de la Caroline. Photo de Noloha.

Cet animal inhabituel a été découvert pour la première fois dans les années 1970- une image crachée d'un dingo australien, sauf pour son emplacement.

Le Dr I. Lehr Brisbin Jr., chercheur en écologiste principal au Savannah River Ecology Lab de l’Université de Géorgie, travaillait sur le site de Savannah River quand il a remarqué un chien blanc avec des marques brunes errant.





Au début, il a supposé que c'était un vagabond rural normal. Mais, plus tard, il a commencé à voir plus de ces mêmes chiens errer dans les bois, et beaucoup ont été pris dans des pièges sans cruauté. C’est là qu’il s’est rendu compte que ces derniers n’étaient pas errants. Ils étaient sauvages. C'étaient des chiens de Caroline, également connus sous le nom de «dingos américains».

Ressemblant de façon frappante aux dingos australiens, les chiens de la Caroline sont des parents proches des dingos et, en 2012, les scientifiques ont lié leur ADN aux mêmes ancêtres asiatiques des dingos australiens.

Au cours de l’étude, les scientifiques ont découvert que l’ADN mitochondrial des chiens de Caroline portait principalement des haplotypes (37%) qui sont uniques et les plus proches des chiens d’Asie de l’Est. Ils ont également partagé de l'ADN avec des chiens chinois non de race et / ou des chiens de race japonaise ainsi qu'avec de l'ADN européen non spécifique mais des haplotypes universels.



Chien Carolina - Image de Noloha

Le «dingo américain». Photo de Noloha.

Cela rend les chiens de la Caroline vraiment primitifs et ils sont probablement arrivés dans les Amériques il y a des milliers d'années aux côtés des Amérindiens en migration.

Pourtant, bien qu'ils soient des chiens, ils ne sont pas entièrement domestiqués et peuvent chasser et se débrouiller seuls dans les forêts de pins à longues feuilles et les marais de cyprès du sud-est des États-Unis. C'est une race très rare, mais ils peuvent être entraînés - et peuvent être des compagnons très fidèles et aimants!



Vidéo:



REGARDER SUIVANT: Grizzly Bear combat 4 loups